Charte de confiance

Le Bien Com­mun s’est fixé comme objec­tif pre­mier d’a­bor­der l’actualité et le monde dans lequel nous vivons avec un ton nouveau.

Nous écri­vons en toute indépendance

Tout comme l’étaient en leur temps Aspects de la France ou L’Action Fran­çaise dans ses diverses for­mules, Le Bien Com­mun ne reçoit aucune sub­ven­tion et peut ain­si se per­mettre une pleine indé­pen­dance. Cela nous per­met de suivre une ligne édi­to­riale sans conces­sion et de lais­ser une totale lati­tude à nos jour­na­listes quant à la liber­té d’expression qui nous a tou­jours caractérisés.

Nous cor­ri­geons nos erreurs

Les conte­nus que nous dif­fu­sons sont éla­bo­rés par des rédac­teurs indé­pen­dants. Ceux-ci s’en­gagent à véri­fier scru­pu­leu­se­ment toutes leurs infor­ma­tions. Mal­gré tout, il est pos­sible que des erreurs se glissent dans nos articles, et nous publions sys­té­ma­ti­que­ment un rec­ti­fi­ca­tif dès que nous en avons connais­sance. Nous invi­tons nos lec­teurs à nous signa­ler toute erreur qu’ils pour­raient remarquer.

Nous pro­té­geons vos don­nées personnelles

Une adresse email valide est néces­saire à l’ou­ver­ture de votre compte. Des infor­ma­tions com­plé­men­taires vous sont éga­le­ment deman­dées lors de la sous­crip­tion à un abon­ne­ment ou de l’a­chat d’un numéro.

Nous nous enga­geons à pro­té­ger les infor­ma­tions per­son­nelles que vous nous com­mu­ni­quez lorsque vous navi­guez sur notre site et à ne pas les dif­fu­ser auprès de par­te­naires ou de pres­ta­taires extérieurs.

Confor­mé­ment à la loi fran­çaise Infor­ma­tique et liber­tés nº78–17 du 6 jan­vier 1978, vous dis­po­sez d’un droit d’ac­cès, de rec­ti­fi­ca­tion et d’op­po­si­tion aux don­nées per­son­nelles le concer­nant, que vous pou­vez exercer :

Pour ne man­quer aucun numé­ro : abonnez-vous !